Sept ans après l’inscription par la loi de modernisation civile au code de l’éducation que « tout élève bénéficie, dans le cadre de sa scolarité obligatoire, d’une sensibilisation à la prévention des risques et aux missions des services de secours ainsi que d’un apprentissage des gestes élémentaires de premier secours » [1], le PSC1 n’est toujours pas obligatoire pour l’obtention du diplôme national du brevet.

Ainsi le précise la circulaire du 18 juin 2010 [2] : « Le livret personnel de compétences fait également mention des attestations scolaires de sécurité routière et du certificat de prévention et secours civique qui, néanmoins, ne sont nécessaires ni pour la validation du socle commun, ni, par conséquent, pour l’obtention du diplôme national du brevet. »

C’est bien dommage car le PSC1 devrait théoriquement faire partie du bagage de tous les élèves à la fin de l’instruction obligatoire. C’est ce qu’avait prévu le ministère de l’Éducation nationale dès 2006 [3].

Aujourd’hui il semble que cela doive tenir encore à des dynamiques locales, ce qui retarde la généralisation de la connaissance des premiers secours par l’ensemble de la population. Sans compter que tous ceux qui n’auront pas pu suivre le PSC1 au collège devront, plus tard, débourser au moins 60 € pour l’obtenir dans une association de sécurité civile.

Voir aussi

Textes officiels Textes officiels

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.