Tout au long de l’année 2010, secourisme.net s’est efforcé de vous informer sur l’actualité — plus ou moins heureuse — du secourisme. Un sondage en ligne, auquel vous avez été une petite cinquantaine d’internautes à participer, permet de revenir sur ce que vous avez retenu de l’année écoulée.

Vous avez placé en première position du best of 2010 la publication par le ministère de l’Intérieur des recommandations de la direction de la sécurité civile pour l’initiation du grand public à la prise en charge de l’arrêt cardiaque et à l’utilisation de défibrillateurs automatisés externes. En effet, la mise à disposition de défibrillateurs dans les lieux publics progresse, et si réglementairement, aucune formation n’est obligatoire pour utiliser un défibrillateur automatisé, il est néanmoins recommandé qu’une information rapide de l’utilisation du matériel et des gestes de base de la réanimation cardio-pulmonaire soit proposée à la population. Cette initiation est courte (35 à 55 minutes) et délivre des messages simples portant sur les trois actions à entreprendre : appeler, masser, défibriller. La publication a été faite sous la forme d’un arrêté au Journal officiel du 4 août, accompagné d’un guide pour les formateurs.

[abrogé] Arrêté du 16 juillet 2010 relatif à l’initiation du grand public à la prise en charge de l’arrêt cardiaque et à l’utilisation de défibrillateurs automatisés externes

En seconde position, mais avec un seul vote d’écart, vous avez retenu le « coup de gueule » de l’Académie de médecine qui, dans un rapport publié fin juin et intitulé Secourisme en France, panorama et perspectives, dresse un état du secourisme en France, jugé peu glorieux pour un pays avancé. Elle réclame à haut niveau gouvernemental un pilotage plus ambitieux. Avec le diagnostic, l’ordonnance : une dizaine de propositions pour améliorer la situation sont évoquées dans le rapport. Mais six mois plus tard, le patient ne semble pas pressé de commencer son traitement...

L’académie de médecine réclame un pilotage fort du secourisme en France

En troisième position, ex aequo, vous avez retenu la proposition de loi sur le statut de secouriste bénévole, qui nous a semblé assez inadaptée, ainsi que les nouvelles recommandations de l’ERC pour le sauveteur isolé, publiées le 18 octobre.

Une surprenante proposition de loi veut préciser le statut de secouriste bénévole

Recommandations 2010 de l’ERC pour le sauveteur isolé : quoi de neuf ?

Sur ce dernier sujet, on espère que le RN PSC1?? sera mis à jour au cours du premier trimestre, suivi du PSE1, en fonction de l’avancement des travaux de la commission formation de l’observatoire national du secourisme.

Les derniers comptes-rendus de l’observatoire national du secourisme évoquent également des travaux en cours qui pourraient voir le jour en 2011 : un projet de décret pour définir les missions des acteurs de sécurité civile qui viendrait remplacer un certain nombre de textes actuels, et le remplacement du brevet de moniteur par le module « PIC 2 » (pédagogie initiale commune, selon la nomenclature des formations).

Partager cette brève
Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.