Le 18 octobre 2021, le ministère de la Transition écologique a présenté son plan d’action visant à sensibiliser la population aux menaces de catastrophes naturelles et d’accidents industriels.

Selon ce plan, « chaque citoyen doit pouvoir disposer d’une information accessible et pédagogique sur son exposition individuelle face aux risques et savoir comment se comporter en cas de réalisation du risque ».

Il constate que la culture du risque permet de mieux protéger les populations. Malheureusement, si de nombreux dispositifs d’information existent, leur dispersion ne permet pas aux citoyens de correctement prendre conscience de leur exposition individuelle au danger et de s’y préparer. Les élus ont un rôle particulier à jouer au côté des outils numériques pour passer d’une culture du risque à une culture de la résilience.

Le plan comporte une feuille de route en six mesures :
- Créer ou identifier une structure pérenne afin de promouvoir la culture de la résilience.
- Organiser une journée nationale de la résilience face aux risques naturels et technologiques, chaque 13 octobre (journée internationale de la prévention des risques de l’ONU)
- Mettre en valeur les collectivités qui s’engagent pour la résilience de leur territoire.
- Développer et adapter la plateforme Géorisques pour en faire le site de référence en matière de promotion de la culture de la résilience.
- Réformer les dispositifs réglementaires pour privilégier une information individuelle et pédagogique sur les risques.
- Mise en place d’une charte graphique unique et cohérente, connue et reconnue de tous, afin d’uniformiser les messages de prévention.

Plan d’action « Tous résilients face aux risques »
Sensibiliser les populations pour faire face aux catastrophes naturelles et aux accidents industriels
Partager cette brève
Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.