Tous les logements devront être équipés d’au moins un détecteur de fumée à partir du 8 mars 2015. Cette mesure devrait sauver beaucoup de vies, car 70 % des incendies domestiques ayant conduit à un décès se sont déclarés la nuit. Encore faut-il trouver un détecteur de fumée auquel on puisse se fier.

Le n°500 de la revue Que Choisir (février 2012) contenait un test des détecteurs de fumée du marché (p. 35 et suivantes). La rédaction avait testé la réaction au feu, l’influence de l’orientation et la facilité d’emploi de 14 modèles qui ont tous fonctionné correctement, à l’exception d’un seul, dont l’UFC-Que Choisir demandait en conséquence le retrait. Il s’agissait du modèle Lifebox Security.

La rédaction notait tout de même un net progrès puisque sur les 14 modèles testés, un seul était à éviter, alors qu’en 2006, sur 12 modèles testés, 7 étaient disqualifiés.

60 millions de consommateurs n°497 Cette tendance à la fiabilité se confirme deux ans et demi plus tard avec un nouveau test mené cette fois par la revue 60 millions de consommateurs, révélé dans le numéro 697 d’octobre 2014 (p. 37). Les appareils sont décrits comme « fiables et très peu chers » (6,30 à 39,90 €), ce qui justifie le titre du dossier : « n’attendez plus pour vous équiper ». Sur 12 appareils testés, un seul fait l’objet de réserves, le Elro RM 205, car ses performances, testées sur plusieurs exemplaires, ne sont pas homogènes, ce qui permet de suspecter un problème de qualité. Tous les modèles testés se sont montrés efficaces en matière de détection de fumée.

[Mise à jour du 6 février 2015]

Dans un dernier test publié dans son numéro 533 de février 2015, la revue Que Choisir disqualifie six détecteurs aux performances de détection insuffisantes. Selon les enquêteurs, la faute revient aux contrôles insuffisants du marquage CE, qui n’ont lieu que sur les premiers lots produits, ce qui permet au producteur de produire ensuite des lots de moindre qualité tout en gardant le marquage ! La revue conseille de miser sur la marque NF, dont le suivi et le contrôle sont plus rigoureux.

Les détecteurs ayant fait l’objet d’un rappel de la DGCCRF sont à éviter, notamment :
- VIGILENS KD-101LD Référence : 3170
- BLYSS (marque de distributeur CASTORAMA) Modèle NB739B-1
- AREV TECHNIC (produits vendus dans les magasins à enseignes Leroy-merlin ou Bricorama) Référence : 500 500 HS 104

Comment choisir ?

Lors du choix, il faut tenir compte de plusieurs caractéristiques importantes :

- le type de batterie. En effet pour ceux alimentés par des piles classiques, il faudra penser à réaliser un changement de piles par an. Ceux qui sont équipés de piles au lithium, interchangeable ou non, ont une durée de vie de 5 à 10 ans ;
- la présence de la marque NF est un gage de qualité supplémentaire ;
- la présence d’un bouton « pause » est plus particulièrement utile pour les détecteurs placés dans une cuisine ou un autre endroit pouvant déclencher de fausses alertes ;
- la durée de la garantie.

Notre recommandation (lien sponsorisé) : le Kidde KID10Y29 Détecteur de fumée standard avec pile longue durée. Ce détecteur bénéficie de la marque NF, il est garanti 10 ans ainsi que sa pile, et est équipé du bouton « pause ».

Du locataire ou du propriétaire, qui doit fournir le détecteur ?

Si vous êtes locataire, l’obligation d’équipement de votre logement incombe à votre propriétaire [1], à vous d’en assurer l’entretien. L’obligation d’installation du dispositif faite au propriétaire peut être satisfaite soit par la fourniture d’un détecteur à son locataire, soit par le remboursement au locataire de l’achat du dispositif [2].

Partager cette brève
Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Détecteurs de fumée : une bonne initiative !

16 décembre 2014 par Durand

Cette nouvelle loi est une bonne initiative de la part de l’état.
En effet, selon des statistiques assez stupéfiantes, un incendie se déclare dans un domicile toutes les 2 minutes en France soit 263.000 incendies domestiques chaque année et 600 à 800 personnes meurent chaque année pendant un incendie ou par ses conséquences (source : http://www.consoglobe.com/detecteur-de-fumee-daaf-obligatoire-maison-cg/2).
L’installation d’un détecteur de fumée dans chaque logement est donc une mesure efficace pour parer à ces accidents très fréquents.

Les locataires d’un logement sont tenus de veiller à l’entretien de l’appareil, tandis que le propriétaire doit s’assurer du bon fonctionnement de celui-ci lors de l’état des lieux (source : http://www.sporting-immobilier.fr/actualites/2014-11/linstallation-dun-detecteur-de-fumee-obligatoire-chaque-logement-mars-2015/).

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.