Après une longue période de préparation, les bénévoles de l’ASAR participent en 1985 à une première mission de sauvetage après un séisme à Mexico, au côté des professionnels de la sécurité civile.

Jeudi 19 septembre 1985 vers 7 h 30 heure locale, un violent séisme qui atteint la magnitude de 8,2 sur l’échelle de Richter, dévaste le cœur et le nord-ouest de Mexico.

Près de 200 grands immeubles (hôtels, grands magasins, hôpitaux, administrations) se sont effondrés comme des châteaux de cartes. Des milliers d’autres sont endommagés.

Il y aura en définitive des dizaines de milliers de morts et de blessés.

La nouvelle ne parvient en France qu’à 18 h 15 le jeudi 19, information recueillie par un membre de l’E. U. de l’ASAR. (Europe 1).

Ce même jour, une réunion du Conseil de l’ASAR a lieu à Hem, dans l’agglomération de Roubaix et les responsables de l’ASAR écoutent chaque heure les dernières informations.

À 22 h, il est fait état d’environ 300 morts. Une heure plus tard, sur F.R.3 le chiffre de 3000 morts et plus sera donné.

Avant de mettre l’équipe d’urgence en préalerte, l’Ambassade du Mexique à Paris est contactée par téléphone ce même jeudi 19 septembre à 18 h 30, mais il n’y a plus personne à cette heure-là.

L’Ambassade était jointe le vendredi matin. L’ASAR était ainsi le premier organisme bénévole français à prendre contact. Mais dans la nuit, d’autres contacts étaient établis avec des organisations de secours (Corps mondial de secours — Secouristes sans frontières).

Devant l’arrivée de renseignements alarmants, l’équipe était mise en préalerte vendredi 20 septembre à 9 h 10.

Lire la suite :

1984 - 1986 : de la préparation à la première mission
Partager cet article
Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.