En 2007, le Certificat de formation aux activités des premiers secours en équipe (CFAPSE) a été remplacée par l’unité d’enseignement « Premiers secours en équipe de niveau 2 » (PSE2). Le présent document expose succinctement les principales différences. Il fait suite au document Principaux changements entre l’AFCPSAM et le PSE1. Certains points sont mis en avant dans l’optique de l’enseignement, il ne s’agit pas à proprement parler de points nouveaux ou différents, mais plutôt de points explicités dans le référentiel national (RN), donc à souligner lors d’une formation. Les modifications sont juste mentionnées, pas détaillées.


Pour le référentiel national, voir http://www.interieur.gouv.fr/, rubrique « Défense et sécurité civiles », « Formation », « Dispositif national de formation des citoyens acteurs de sécurité civile », « Opérations de sécurité civile », ou bien sur secourisme.net.

Alors que l’AFPS était le prérequis pour le CFAPSE, le prérequis pour le
PSE2 est le PSE1. En conséquence, alors que les fiches CFAPSE renvoyaient à
des fiches de l’AFPS, ces parties-là ont été explicitées dans le PSE1.

Partie 1 : L’équipier secouriste

Ce thème était traité dans le module E1 « L’équipe de secouristes ».
- Notion de binôme ; indique la répartition des rôles, notion de mise à disposition
de l’équipe de secours, rapport à l’autorité d’emloi et dossier médical
de la victime ;
- maintien des acquis : formation continue et autoformation ;
- vérification du matériel ;
- véhicule de premiers secours à personne (VPSP).

Question : que signifie la phrase (p. CII-1-2) « Il constitue aussi une partie
du dossier médical du malade » ?

Partie 2 : L’hygiène et l’aseptie

Nouveau thème.

La notion d’accidents d’exposition au sang (AES), évoquée dans des textes
internes à certaines associations, est remplacée par la notion d’accident d’exposition à un risque viral (AEV), d’application plus large (tous les liquides biologiques « à risque prouvé »). Contrairement à certaines recommandations
précédemment émises (mais pas dans les fiches CFAPSE), il ne faut pas faire
saigner.

La page CII-2-12 indique que le protocole de désinfection s’applique aux
locaux destinés à être utilisés comme poste de secours. Faut-il comprendre q’il faut appliquer le protocole de désinfection approfondie avant et après un DPS dans un local fermé ?

Partie 3 : Les bilans

Ce thème était traité dans les modules E2 « Bilan ». Certains changements
sont déjà dans le PSE1.
- Le « bilan d’urgence vitale » remplace les bilans « vital » et « fonctionnel »,
le « bilan complémentaire » remplace le bilan « lésionnel » ;
- bilan circonstanciel : notion de positionnement des véhicules, demande de
renforts, interrogation des témoins ;
- bilan d’urgence vitale :
— observation des pupilles, temps de recoloration cutanée, mesure de la
pression artérielle,
— les fréquences respiratoires de l’enfant et du nourrisson sont différentes
(resp. 20 à 30 au lieu de 20 à 25, et 30 à 60 au lieu de 25 à 30), distinction
entre nourrisson et nouveau-né, pause respiratoire de 6 seconde (au lieu
de 10),
— les fréquences cardiaques sont différentes, cas du nouveau-né, du sportif,
— température et humidité de la peau ;
- bilan complémentaire :
— faire confirmer les dires de la victime par les témoins,
— mnémotechnique PQRST, MHTA,
— recherche d’atteinte du cerveau : demander à la victime de sourire,
d’étendre les bras pendant 10 secondes, de répéter une phrase,
— la présence d’autre blessés graves doit faire rechercher des lésions chez
la victime,
— noter si l’airbag s’est déclenché,
— on ne parle plus de plie contuse mais de lacération,
— l’examen de la tête aux pieds est détaillé,
— mesure de la saturation capillaire en oxygène (optionnel) et de la température (optionnel) ;
- on ne parle pas des transmissions radio.

Contrairement au PSC1, lors de la recherche des antécédents, on ne cherche pas d’hospitalisation récente mais une hospitalisation à l’occasion d’une maladie ou d’un malaise.

Partie 4 : Les atteintes liées aux circonstances

Nouvelle thématique, des éléments étaient traités dans les module E2 « Bilan
 » et E6 « Hémorragies, plaies, brûlures ».

Contrairement à une idée largement répandue, les techniques d’aspiration
sont formellement interdites.

Partie 5 : Les affections spécifiques

Nouvelle thématique.

Partie 6 : Les souffrances psychiques et les comportements inhabituels

Nouvelle thématique.

Partie 7 : Les pansements et les bandages

Ce thème était traité dans le module E6 « Hémorragies, plaies, brûlures ».
- Pansement « individuel » pour plaie par arme à feu, pansement de type C,
pansement d’urgence, pansement SSA (Service de santé des armées) pour
brûlure, champ stérile (remplace le triangle) ;
- la pose des bandages est moins détaillée, les filets à maille tubulaire le sont
plus, les frondes ont disparu ;
- lot « membre arraché ou sectionné ».

Partie 8 : Les immobilisations

Ce thème était traité dans le module E10 « Immobilisations ».
- Pour un membre : contrôle de la température et du temps de recoloration
cutané des extrémités, application de froid sur un gonflement à une articulation après immobilisation ;
- détails sur le réalignement de membre ;
- réalignement de la tête ;
- attelle cervico-thoracique ;
- immobilisateur de tête pour plan dur, positionnement sur le plan dur par
retournement ;
- allonger une victime debout avec suspicion de traumatisme du rachis ;
- détails pour l’attelle « de Kramer » et l’attelle de traction ;
- les attelles gonflables sont déconseillées.

Partie 9 : Les relevages

Ce thème était traité dans le module E4 « Relevages ».
- On parle plus du « Sicard et Mans », le « portoir de toile » est rebaptisé
« alèse portoir », le « dispositif à deux parties latérales » est rebaptisé
« brancard cuillère », présentation du brancard Piguilem, de la barquette,
de la gouttière Bellisle ;
- on installe un drap dans la couverture ;
- on utilise la cuiller pour le transfert brancard vers lit (on n’utilise plus la
technique en lâchant une hampe) ;
- portoir souple : pour tourner la victime, on met un secouriste au bassin et
membres inférieurs (comme pour toutes les techniques de retournement)
et non pas aux chevilles ;
- si la tête est maintenue, c’est nécessairement tenue en prise latéro-latérale,
on ne parle plus de l’occipito-mentonnière ;
- pont amélioré : si le brancard arrive par la tête, le chef n’est plus en trépied
en décalé mais en pont dans l’axe ;
- position semi-assise : on ne se place plus de chaque côté, la personne à la
tête se place en pont dans l’axe et soutient les aisselles ;
- on ne parle plus des sangles de relevage ; l’arrimage de la victime sur le
brancard avec une sangle unique est évoqué mais pas décrit ;
- utilisation de la chaise de transport.

Partie 10 : Les brancardages et le transport

Ce thème était traité dans le module E5 « Brancardage ».
- Risques induits par le transport, consignes à respecter pour le conducteur
et les équipiers ;
- cas du chariot brancard ;
- l’obstacle élevé (entre 1,50 et 1, 80 m n’est plus présenté spécifiquement ;
- cas de l’escalier avec trois porteurs ;
- on ne parle plus du brancardage à 2, du passage bas, du large fossé, de
la victime ventilée ou perfusée, du brancardage à 5, de la descente avec
cordages d’une pente très accentuée, ni du brancardage improvisé ;
- brancardage avec chaise de transport ;
- chargement dans le véhicule avec un chariot brancard ;

Remarque : la fiche technique 10.3 (p. CII-10-10 à CII-10-12) ne donne aucune indication pour les obstacles élevés bien que le cas soit évoqué ; l’épaulement semble la seule solution raisonnable.

Partie 11 : Situation avec de multiples victimes

Nouveau thème, certains points étaient abordés dans le module E1 « L’équipe de secouristes ».

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Principaux changements entre le CFAPSE et le PSE2

4 mai 2009

 :-(( Je trouve tous ces changements totalement inutiles,
ce n’est pas nous rendre service à apporter tant de
réformes.:o)

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Principaux changements entre le CFAPSE et le PSE2

25 mai 2008 par Bebenotte

 :-(( Comment on va faire pour le recyclage avec tout ces changements ? :-((

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Principaux changements entre le CFAPSE et le PSE2

25 mai 2008 par Christophe DNC

Comme indiqué dans l’arrêté du 24 mai 2000, au fur et à mesure à raison de 6 h par an. Vous avez 5 ans pour voir la totalité des changements.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Principaux changements entre le CFAPSE et le PSE2

4 mai 2009 par freddy

ça ne deviens plus un recyclage, mais l’acquisition d’un nouveau diplôme :-))

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.