La technique du plan carroyé est souvent utilisée sur les DPS couvrant une zone étendue. Le périmètre est découpé en carreaux d’égales dimensions. Dans la version la plus basique, les cases sont repérées par une lettre et un chiffre comme à la bataille navale (A1, A2...) Dans ce contexte, le poste central est amené à demander aux équipes mobiles de donner leur position dans ce système de coordonnées, pour savoir où elles se trouvent. Mais l’exercice n’est pas toujours simple, surtout en intervention, car la charge de travail est importante et ne permet pas forcément de réaliser toutes les opérations nécessaires : prendre le plan, trouver des repères sur le terrain, rechercher la case correspondante, vérifier.

Christophe Cloquet a développé un outil très simple qui répond justement à cette difficulté. Il permet de s’autolocaliser à l’aide d’un smartphone ou d’un ordinateur portable connecté à internet. La particularité de cette application est qu’elle donne le repère sur le plan carroyé, pour autant que le carroyage ait été défini à l’avance.

Définition du carroyage

L’outil génère en quelques clics une grille 26x26 sur fond OpenStreetMap, et un lien comme celui-ci :

https://grid.my-poppy.eu?0,0,47,-18,50.84702170960266,4.362168669391414

Pour cela : aller à l’adresse https://grid.my-poppy.eu/, zoomer ou dézoomer pour se positionner au coin supérieur gauche de la zone à couvrir, choisir le fond (carte simple ou vue satellite), modifier l’orientation au besoin. Ensuite, double-cliquer sur le coin supérieur gauche de la grille et indiquer la largeur des carreaux souhaitée (par exemple 75 m).

Ce lien doit être conservé précieusement. Il peut être fourni aux secouristes au briefing sous forme de QR code à l’aide d’un générateur comme https://www.unitag.io/fr/qrcode.

Un bouton permet de télécharger le résultat au format kml pour le visualiser au besoin sur un autre fond, par exemple GoogleMap.

Utilisation sur le terrain

Il suffit au secouriste d’appeler le lien dans un navigateur pour avoir accès à la carte et à un écran qui lui donne le carré dans lequel il se trouve. Il peut alors communiquer cette valeur au PC.

La lettre minuscule précise le quadrant de la case, c’est un sous-découpage. Il n’y a que quatre valeurs possibles : a, b, c, d.

Les coordonnées WGS 84 sont données en degrés décimaux. Les valeurs x, y correspondent à la distance au point supérieur gauche en mètres.

En cliquant sur la mappemonde en haut à droite, une carte s’affiche avec la position (point bleu).

Le tout est gratuit sur https://grid.my-poppy.eu (sans garantie de service), et open source (https://github.com/ccloquet/quickgrid) de sorte que chacun puisse le réutiliser librement ou contribuer au projet.

Christophe Cloquet présentera son application au FOSS4G-FR à Paris le 17 mai.

Sur le Web Quickgrid

Partager cette brève
Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.