Le gasp est une suite de mouvements respiratoires agoniques. Ils sont inefficaces, lents, bruyants et anarchiques.

Le gasp n’est pas rare et serait présent dans 40 % des cas d’arrêts cardio-respiratoires. Ample, il peut faire penser à tort à une respiration normale. Ces mouvements peuvent intervenir dans les premières minutes qui suivent l’arrêt cardiaque. Le gasp doit être considéré comme une absence de respiration. Une réanimation cardio-pulmonaire (insufflations et massage cardiaque) doit être commencée immédiatement si un gasp est reconnu, ainsi qu’en cas de doute.

Voici des vidéos qui permettent de reconnaître un gasp. Les premières sont simulées, la dernière en intervention réelle.

Apprendre à différencier un gasp d’une respiration normale fait partie des recommandations officielles de la formation PSC1 depuis 2012 et est également enseigné au PSE1.

Partager cet article
Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.