La formation de formateur de formateurs sera désormais ouverte aux formateurs et formatrices de spécialités entrant dans le champ des missions de type B ou C des associations de sécurité civile [1] :

- type B : actions de soutien et d’accompagnement des populations victimes d’accidents, de sinistres ou de catastrophes ;
- type C : encadrement des bénévoles dans le cadre des actions de soutien aux populations, afin de contribuer à coordonner l’action des bénévoles spontanés, des associations autres qu’agréées de sécurité civile et des membres des réserves communales de sécurité civile.

En effet, au Journal officiel de ce jour un texte [2] modifie le référentiel pédagogique de la formation de formateur de formateurs (anciennement appelée instructorat) [3].

Ainsi cette formation n’est plus uniquement réservée aux formateurs et formatrices de secourisme, titulaires d’une pédagogie appliquée à l’emploi (PAE) de formateur aux premiers secours et/ou de formateur en prévention et secours civiques à jour de formation continue.

Dans les domaines des missions de type B et C, les formations ne sont pas encadrées par un référentiel national et relèvent donc de l’initiative des différentes associations concernées (ANPS, CFS, CRF, Croix-Blanche, FFSS, Protection civile, Ordre de Malte, Secours catholique, UNASS...) Les personnes formant aux missions de type B et C, futurs candidats à la PAE « formateur de formateurs » devront toutefois être titulaires de l’UE « pédagogie initiale et commune de formateur » (PICF).

Une fois obtenue la PAE « formateur de formateurs », les intéressé-es pourront également suivre l’unité d’enseignement « conception et encadrement d’une formation ».

Partager cette brève
Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.