A Londres, une expérimentation est menée en ce moment grâce à un partenariat entre le service paramédical d’urgence et une compagnie de taxi. Les chauffeurs volontaires participant au projet ont reçu une formation à la réanimation cardio-pulmonaire (RCP).

Chacun d’eux a reçu un défibrillateur et est connecté à une application de type « bon samaritain » qui leur signale un arrêt cardiaque à proximité.

Les chauffeurs pratiqueront la RCP et la défibrillation dans le cas où ils arrivent avant le service d’urgence. Les résultats seront évalués à partir du mois d’octobre, dans le but de généraliser l’initiative à tous les chauffeurs de cette compagnie de taxi si elle démontre son efficacité pour sauver des vies.

Partager cette brève
Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.