Le masque FFP2 est un masque filtrant destiné à protéger le secouriste contre les risques d’inhalation d’agents infectieux transmissibles par voie aérienne. Il le protège aussi contre le risque de transmission par gouttelettes. Il est composé d’une pièce faciale (demi-masque recouvrant le menton, la bouche et le nez) et d’un dispositif de filtration.

NB. FFP est l’abréviation de Filtering Facepiece Particles ce qui signifie « masque de filtration de particules ». Le FFP2 est efficace contre le virus de la grippe et d’autres germes infectieux. Il fait partie des équipements de protection individuelle qui doivent être mis à la disposition des secouristes.

Vérifications préalables

Le masque est incompatible avec la barbe, car il ne serait alors pas étanche. Le masque a une durée de vie limitée, avec une date de péremption. Si le masque est endommagé ou déchiré, il perd toute efficacité. Il faut donc le changer, même s’il n’a jamais été utilisé. Vérifier que le masque est bien de classe 2 et porte bien la mention « FFP2 » : un simple masque médical ou un masque FFP1 n’offre pas une protection suffisante. Il est aussi recommandé de lire la notice du fabricant. Elle indique la durée de protection, qui varie entre trois et huit heures, mais il est difficilement supporté au-delà de quelques heures.

Mise en place

Pour commencer, il est indispensable de se laver les mains avant de saisir le masque. En effet les pathogènes peuvent s’être déposés sur vos mains et être transférés par contact sur le masque.

Les visuels sont tirés d’une affiche INRS.

Repérer le haut (barrette nasale)
Passer les élastiques derrière la tête, de part et d’autre des oreilles
Vérifier que le masque couvre bien le menton
Ajuster le masque en pinçant la barrette sur le nez
Tester l’étanchéité
couvrir le masque avec une feuille de plastique et inspirer ; le masque doit se plaquer sur le visage

Une fois mis en place, le masque ne doit plus être touché.

Retrait

Après usage, retirer le masque par les élastiques

Une fois enlevé, il ne doit pas être réutilisé. Il doit être changé immédiatement en dehors de la présence de la victime, chaque fois qu’il est souillé, mouillé, ou mal positionné sur le visage. Il est indispensable de se laver les mains après le retrait.

Sur le Web : Affiche INRS

Partager cet article
Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.