What3words est une société qui a divisé le monde en carrés de 3 m x 3 m et a attribué à chacun de ces carrés une adresse unique de 3 mots. Cela signifie que n’importe qui peut trouver n’importe quel endroit de manière précise et le communiquer rapidement et facilement.

Le service peut être utilisé par l’intermédiaire d’une application mobile gratuite ou d’une carte en ligne. Le code de 3 mots est beaucoup plus simple à transmettre que des coordonnées en latitude longitude ou qu’une adresse de rue.

L’utilité pour les services de secours est évidente. Si la victime ou le témoin d’un incident est doté de l’application, il indique les trois mots au centre de traitement des appels d’urgence qui peut immédiatement localiser l’endroit sur la carte.

Prenons un exemple : la victime ou le témoin est à l’Arc de Triomphe à Paris. Il utilise l’application pour déterminer les coordonnées de son emplacement. Ces coordonnées sont disponibles dans l’application même hors connexion, car la base de données est téléchargée au moment de l’installation de l’app. L’application indique l’adresse ///banquise.louons.assiette

Il indique à l’opérateur « banquise, louons, assiette ». L’opérateur rentre l’url map.what3words.com/banquise.louons.assiette dans son navigateur et obtient immédiatement l’emplacement à 3 mètres près. Il peut alors communiquer soit l’adresse réelle au vecteur d’urgence, soit le même code à trois mots. A l’aide de l’application, le vecteur de secours peut demander un itinéraire à n’importe quelle application de cartographie ou de navigation présente sur le smartphone.

Cette adresse peut également être utilisée sur les dispositifs préventifs de secours pour se localiser vis-à-vis d’un PC par exemple, en communiquant les trois mots par radio pour obtenir des renforts ou simplement informer de la position de son équipe.

Tellement simple et efficace que les services de secours britanniques ont commencé à expérimenter cette technologie en vraie grandeur et incitent la population à l’utiliser.

What3words offre son service gratuitement pour les utilisateurs individuels. Son modèle économique est basé sur la vente de licences pour l’intégration de ses données dans des applications commerciales tierces ou des applications industrielles. La startup a déclaré qu’elle libérerait le code source dans le domaine public dans le cas où elle ne serait pas en mesure de maintenir son activité.

Sur le Web : https://what3words.com/fr/

Partager cet article
Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.