Une trousse spécialement conçue pour l’autoprotection notamment en cas d’attentat.

Le fabriquant de sacs et étuis Dimatex, bien connu dans le monde secouriste, propose depuis peu une trousse de secours d’autoprotection. Pensée à la suite des attentats du 13 novembre 2015 à Paris, sa conception a mobilisé un ancien opérateur des forces spéciales et un ex-gendarme du GIGN. Son nom, i-tak, pour « individual terrorist attack kit » annonce clairement qu’elle se destine principalement aux personnes souhaitant avoir sous la main un minimum de matériel de survie en cas d’attaque terroriste. Sur le plan marketing, cette dénomination veut sans doute évoquer l’IFAK (individual first aid kit) utilisé dans les forces armées notamment nord-américaines.

Trousse i-tak
(photo Dimatex)

Qu’avons-nous dans ce kit ?

Le contenant en tissu anti-déchirures étanche. Il est fourni avec les éléments suivants :

- 1 masque respiratoire anti-poussière
- 1 masque oculaire anti-poussière
- 2 dosettes de sérum physiologique
- 1 paire de gants
- 1 paire de ciseaux
- 1 pansement compressif
- 1 garrot STRAP
- 1 marqueur
- 1 couverture de survie
- 1 sifflet
- 1 carte de suivi médical de victime (nom, personne à contacter, antécédents...)
- 1 carte aide mémoire (que faire en cas d’hémorragie, détresse ventilatoire, etc.)

Une version améliorée vous permet d’avoir pour 30 € de plus un brise-vitre et coupe-ceinture ResqMe et une lampe frontale.

L’ensemble du kit est livré « en vrac » dans une petite boite en carton de sorte de vous serez obligé de l’aménager vous-même. Selon Dimatex c’est fait exprès : cela permettra de mieux mémoriser le contenu de la poche ainsi que son agencement.

Tout est prévu pour que le contenu du kit ne tombe pas lorsque vous ouvrirez l’étui, et même que vous puissiez le conserver ouvert autour du cou. Cela permet de garder à tout moment les mains libres sans perdre le kit. Pour cela, des sangles élastiques et des ficelles sont prévues pour maintenir chaque élément.

Qu’en penser ?

Le forum « instinct de survie » a réalisé une (longue !) présentation vidéo.

La trousse a également été présentée dans le magazine SecoursMag n°40 de septembre-octobre 2017 où les testeurs n’ont pas trouvé de défaut et ont apprécié le côté « pro » de sa conception.

Pour une trousse spéciale attentat on peut lui reprocher son manque de discrétion (couleur rouge et bande rétro-réfléchissante, bruit des scratchs) assez malvenu si l’on n’est pas certain que les attaquants ne sont plus présents. Par ailleurs comme la trousse est malgré tout assez volumineuse et n’a d’intérêt que si elle est tout le temps avec soi, il est dommage qu’elle ne comporte pas quelques accessoires supplémentaires pour la rendre plus universelle, ce qui éviterait d’emporter une deuxième trousse pour le reste ! Il ne manque en effet pas grand-chose pour atteindre notre liste minimale. On peut néanmoins la modifier soi-même par exemple en ajoutant un masque facial pour la RCP mais il faudra trouver un moyen d’éviter qu’il ne tombe à l’ouverture.

Au final c’est une trousse innovante et bien conçue avec un maximum de matériel dans un minimum d’espace, mais sa qualité se paye assez cher.

Actuellement indisponible sur Amazon.fr
Partager cet article
Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.