Après une première série de retraits d’agréments pour les formations aux premiers secours au début 2006, le ministère de l’intérieur a publié le 27 décembre un nouvel arrêté visant le Groupe européen pour l’instruction et la pratique des premiers secours.

Une fois n’est pas coutume, l’arrêté contient la motivation du retrait : le non-respect des dispositions de l’article 9, alinéa a, de l’arrêté du 8 juillet 1992, à savoir la présence dans au moins 20 départements.

Sur le Web Texte original de l’arrêté sur Légifrance

Partager cette brève
Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Retrait d’un agrément pour les formations aux premiers secours

25 janvier 2007 par cergyssois

A croire que l’enseignement des premiers secours n’est que l’apanage des grandes institutions. (CRF, ADPC,ANPS,etc...). La chasse est bien gardée, à croire que l’affaire est plus que rentable. Il serait grand temps, de laisser un peu plus de chance à de petites fédérations, combien plus performantes que certaines associations connues. Sommes nous en démocratie ?

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Retrait d’un agrément pour les formations aux premiers secours

16 février 2007

Il y a 22 associations agréées, sans compter les organismes habilités. Des petites, des grandes, il y en a pour tous les goûts. Donc si vous voulez enseigner les premiers secours, je pense que vous n’avez que l’embarras du choix. Alors je ne comprend pas la motivation de votre message... Peut-être qu’en parlant de "chasse gardée" vous voulez contribuer à la propagation de la bonne vieille théorie du complot... Sinon rassurez-vous, oui nous sommes en démocratie. La démocratie consiste à élire des personne qui ensuite font appliquer des règles, ce qui est le bien le cas ici. Laisser n’importe qui faire n’importe quoi, ce n’est pas la démocratie.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.