Paru sous le numéro NOR : MENP0500879A, un arrêté du 10 mai 2005 des ministères de l’éducation nationale et de la fonction publique détaille le déroulement des concours de professeur des écoles. A partir de 2006, à côté des traditionnelles épreuves de mathématiques et de français, la place de l’histoire-géographie, des sciences expérimentales et des langues vivantes sera renforcée.

Les conditions d’inscription aux concours sont également modifiées. Les candidats devront, dans l’avenir, justifier de leur capacité à nager (certificat attestant de la capacité à effectuer un parcours d’au moins 50 mètres dans une piscine). Ils devront aussi avoir obtenu une qualification minimale en matière de secourisme (attestation de formation aux premiers secours).

Extrait de l’article 4 :

« Les candidats aux concours (...) doivent justifier, au plus tard à la date de clôture des registres d’inscription, des deux attestations ci-après :

  1. une attestation certifiant que le candidat a réalisé un parcours d’au moins 50 mètres dans une piscine (...)
  2. une attestation certifiant la qualification du candidat en secourisme reconnue de niveau au moins égal à celui de l’attestation de formation aux premiers secours (AFPS) par le ministère de l’intérieur (sécurité civile). Sont également admises les attestations certifiant une compétence en secourisme, délivrées par une autorité compétente d’un État membre de la Communauté européenne ou d’un autre État partie à l’accord sur l’espace économique européen.

Toutefois, par dérogation au principe énoncé ci-dessus, les candidats aux concours de la session 2006 devront justifier des deux attestations ci-dessus mentionnées, au plus tard à la date de leur nomination en qualité de professeur des écoles stagiaires. Les lauréats qui ne produiront pas à cette date le justificatif relatif à chacune de ces deux qualifications perdent le bénéfice de leur admission au concours. »

Mise à jour 2008

Désormais l’attestation certifiant la qualification du candidat en secourisme doit être reconnue de niveau au moins égal à celui du « Prévention et secours civiques de niveau 1 » (PSC 1) par le ministère de l’intérieur. Cette attestation, officialisée par l’arrêté du 24 juillet 2007 remplace l’attestation de formation aux premiers secours (AFPS). Les anciens AFPS restent valables et sont donc admis pour s’inscrire en IUFM au concours de recrutement des professeurs des écoles (CRPE).

Sur le Web Bulletin Officiel de l’Education Nationale n°21 du 26 mai 2005

Partager cette brève
Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

L’AFPS devient obligatoire pour s’inscrire au concours de professeur des écoles

24 mai 2006 par leïla

très bonne initiative ! mais malheureusement, cela n’est même pas obligatoire pour les professionnels de santé.
je suis élève infirmière et je trouve cela impensable de soigner des personnes sans être capable de les secourir...
n’y a t-il pas un vide juridique quelque part ???
leïla

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

L’AFPS devient obligatoire pour s’inscrire au concours de professeur des écoles

18 décembre 2006 par daniboys68

un arreté de mars 2006 obligeant tous les personnels des etablisements de sante de france a etre forme aux gestes d’urgences et au dsa vient d’etre publie et un recyclage y est prevu. Bonne solution aux probleme de secours mais l’obligation de mise en service immediate fait defaut. Une avance ?
amicalement.
un surveillant général ugeca alsace

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.