Le référentiel PSC1 [1] a été modifié par un arrêté du Journal officiel du 11 mars 2017 [2] afin que les personnes ayant un handicap puissent participer à cette formation et obtenir l’attestation.

La modification consiste à indiquer que le participant « devra réaliser ou devra faire réaliser tous les gestes de secours » dans l’annexe 3, qui constitue le référentiel de certification.

Ancienne rédaction : « Ce certificat de compétences est délivré aux personnes qui ont (...) réalisé tous les gestes de premiers secours au cours des phases d’apprentissage pratique (...) »

Nouvelle rédaction : « Ce certificat de compétences est délivré aux personnes qui ont (...) fait réaliser ou réalisé tous les gestes de premiers secours au cours des phases d’apprentissage pratique (...) »

L’initiative en reviendrait à Gilles Ruiz, sapeur-pompier et élu de la ville d’Arles (13), qui a réalisé des sessions expérimentales avec la Croix-Blanche et l’APF [3].

De telles formations adaptées étaient réalisées par ailleurs par la Croix-Rouge française avec son référentiel « autrement capable » depuis 2015.

La prochaine étape serait une formation de formateur adaptée au handicap.

[mise à jour] Selon la fiche d’information du ministère de l’Intérieur [4] aucune modification des textes n’est nécessaire pour permettre aux personnes handicapées de devenir formateur PSC1.

Partager cette brève
Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.