De nombreux problèmes de conception existent avec les ambulances actuelles qui peuvent affecter la prise en charge des victimes. L’espace de travail est très réduit. Il est difficile à nettoyer en profondeur, ce qui peut conduire à des problèmes d’hygiène. L’ergonomie y est insuffisante, avec par exemple des espaces de rangement difficiles d’accès, ce qui peut retarder les gestes de soins et augmenter le stress des intervenants. Actuellement il n’existe pas de norme européenne commune pour les ambulances, si bien que chaque pays à ses propres types de véhicules.

JPEG - 52.5 ko
JPEG - 48.3 ko

Intelligente

Le projet européen « smart ambulance » (ambulance intelligente) vise à transformer les normes ambulancières pour rendre cet outil de travail des urgentistes bien plus ergonomique et connecté. Une maquette en grandeur réelle existe déjà. Envie de faire le tour du propriétaire ? C’est parti avec cette vidéo de démonstration (traduction en dessous).

- Pourquoi pensez-vous que nous avons besoin d’une nouvelle conception des ambulances ?
- Le problème des ambulances actuelles est qu’elles restent au fond une évolution des chariots à chevaux qui étaient utilisés sur les champs de bataille pour ramener les soldats blessés au front. Ce que nous avons fait, c’est réunir une équipe avec des universitaires du domaine de la santé, des médecins, des secouristes ambulanciers, et des ingénieurs pour travailler ensemble à une nouvelle solution qui réponde aux besoins du 21e siècle.
- Ca à l’air fantastique ! On peut aller faire un tour à l’intérieur ?
- Allons-y.
- OK. Ce qui saute aux yeux comme différence, c’est que le lit est au milieu, non ?
- Oui de toute évidence. Ce qui est aussi important, c’est que cela a l’air assez vide. La paroi derrière vous est totalement dégagée, à part le strapontin. Cela donne un volume qui permet de mettre le brancard au centre, de sorte que l’on a un accès à 180° à la victime. Donc où que se trouve la blessure à traiter, on peut y accéder. Le point suivant, c’est que l’on a mis tout ce dont on a besoin dans une ambulance sur cette paroi de travail.
- Que sont ces boites sur la paroi ?
- Ce sont des kits de traitement modulaires. Elles s’ouvrent vers le bas pour un accès aisé au contenu. Si on a besoin d’aller au domicile d’un patient, la boite se sépare du mur et vous pouvez l’emmener avec vous.
- Une chose qui vraiment me fascine est ce gadget au plafond. A quoi est-ce que cela sert ?
- C’est le système numérique de communication et de monitoring. En fonction de là où se trouve la victime, le système peut être déplacé sur ses glissières.
- Ah, on peut l’amener soit aux pieds soit à la tête en fonction des besoins.
- Exactement, vous avez la pression sanguine, la saturation en oxygène, et c’est enregistré en temps réel. Si vous avez besoin de défibriller une personne qui a une crise cardiaque, cela se fait simplement avec une commande tactile.
- Ah.
- Toute l’information collectée sur la victime est transmise sans fil sur la station de travail ambulancière ici. Les installations que nous avons permettent à l’ambulancier d’établir un contact vidéo avec les spécialistes hospitaliers, d’avoir accès à l’historique du patient, à tout moment, d’envoyer en direct les données de la victime sans fil à l’hôpital. Dès lors il n’y aura plus besoin à l’arrivée à l’hôpital de faire pendant 20 minutes une transmission au service d’accueil qui ne sait pas à quoi s’attendre.
- Quel est l’objectif de concevoir quelque chose comme cela ?
- Cela veut dire que nous n’aurons plus besoin d’amener des personnes à l’hôpital si elles n’en ont pas vraiment besoin, et aussi que nous pourrons aiguiller plus vite les patients vers le service de prise en charge le plus approprié.
- Merci beaucoup !

Sur le Web http://www.smartambulanceproject.eu

Partager cette brève
Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.