Lorsqu’ils appelent les secours, les citoyens s’attendent à être localisés aussi vite que possible. Malheureusement, ce n’est pas le cas dans la plupart des pays européens. Lorsqu’il existe un système de localisation, il est le plus souvent peu précis. Cela peut retarder l’arrivée des secours et compromettre les chances de survie de la victime. Les données fournies par les opérateurs aux services de secours sont en effet peu fiables.

Il existe pourtant une solution simple et peu couteuse pour remédier efficacement à ce problème. Elle est connue sous le nom d’AML pour « advanced mobile location » (repérage amélioré des téléphones mobiles). Ce système fonctionne d’ores et déjà en Grande-Bretagne, nous en avions déjà parlé l’année dernière sur le site. Il a été initialement déployé par BT (British Telecom), EE (opérateur résultant de l’association d’Orange et T-Mobile), et HTC. Il a ensuite été adopté par O2, Three (opérateurs) et Sony (fabricant de mobiles). Il est jusqu’à 4 000 fois plus précis que le système historique. Cela permet de gagner du temps, de l’argent et... de sauver des vies.

Lorsqu’un appel d’urgence est émis par un smartphone équipé de la technologie AML, celui-ci active automatiquement sa fonction de géolocalisation et transmet les données de localisation par SMS au service appelé. En général, ce système entraîne une erreur de localisation inférieure à 30 mètres (contre 2800 m pour le système historique). Le téléphone se localise à l’aide de son récepteur GPS ou WiFi, selon celui qui donne le meilleur résultat.

Quarante-six représentants de services d’urgences, membres de l’EENA, couvrant vingt-sept pays (mais dont les Français sont absents), on écrit une lettre ouverte à toutes les parties prenantes de la technologie AML. Ils souhaitent inviter tous les fabricants de mobiles et de systèmes d’exploitation à implémenter AML dans leurs smartphones. Ceci pour améliorer significativement la localisation des appelants, d’autant plus que le coût de cette technologie est proche de zéro.

En savoir plus

- Un système de géolocalisation précise des appels d’urgence entre en service au Royaume-Uni
- Lettre ouverte en anglais (PDF)
- Etude de cas Advanced mobile location in the UK (PDF)
- Source EENA

Partager cette brève
Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.