Deux études récentes évoquées par le site theheart.org [1] s’intéressent à la mort subite du sportif, l’une réalisée dans la région d’Amsterdam, l’autre en France. Il apparaît que les victimes d’un arrêt cardiaque en rapport avec une activité sportive ont trois fois plus de chances de survivre que les autres. Cela est notamment dû au fait que les sportifs sont en moyenne plus jeune que les victimes d’arrêt cardiaque dans la population générale, et que les arrêts cardiaques des sportifs surviennent à l’extérieur, où il peuvent être pris en charge par un témoin.

Néanmoins, si cette conclusion a pu être tirée dans le cas des Pays-Bas, où 86 % de la population est initiée à la réanimation, en France, où seulement 31 % de la population est initiée, des taux de survie similaire n’ont été obtenus que dans deux régions où les témoins ont débuté la réanimation dans 90 % des cas. Dans les autres régions, le taux de survie français pour les sportifs était similaire au taux de survie dans la population générale.

Ainsi, si les chances de réanimer un sportif en arrêt cardiaque sont beaucoup plus importantes que dans la population générale, ces chances seront perdues en absence de témoins capables de réaliser une réanimation efficace. Sans ce premier maillon de la chaîne de survie, le devenir de la victime est compromis.

PNG - 76.2 ko
La chaîne de survie

La comparaison entre ces deux études démontre à quel point la formation de masse de la population française aux gestes qui sauvent fait défaut et conduit chaque jour à des décès qui auraient pu être évités par la diffusion dans la population de gestes simples.

Pour les dirigeants sportifs et les collectivités, c’est également une démonstration de l’intérêt de former sérieusement les animateurs, les encadrants et les bénévoles des clubs aux bases du secourisme, et de s’assurer, sur l’ensemble des installations sportives, de la présence d’un défibrillateur opérationnel.

En savoir plus

D’autres articles sur la mort subite du sportif :
- http://www.mort-subite.com/?page_id=1807
- Wikipédia

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.