Peu de refuges sont équipés de défibrillateurs, malgré la volonté et l’intérêt des gens de montagne, notamment l’association Pharefuge qui forme les gardiens de refuge et leur fournit des trousses de premiers secours (voir vidéo). Mais la situation va changer dans les Alpes où quarante défibrillateurs vont être installés à l’initiative de l’association régionale de la Fédération française de cardiologie (FFC).

Selon les données collectées par le Registre des urgences coronaires (RESURCOR) sur les départements d’Isère, de Savoie et de Haute-Savoie, les interventions pour des arrêts cardiaques sont au nombre de 1.600 à 1.800 chaque année sur les trois départements, dont certaines en haute montagne.

Dès cet été, une vingtaine de sites seront équipés de défibrillateurs. « Le choix des refuges équipés s’est fait sur des critères de fréquentation, de volontariat et un programme de formation est en cours et vise principalement les gardiens de refuges » précise le Professeur Jacques Machecourt, Président de l’association régionale de la FFC qui se réjouit de l’accueil enthousiaste réservé à cette initiative par tous les acteurs locaux.

L’Association régionale des Alpes avait équipé, dès 2010, deux refuges de Savoie. Cette expérience a ouvert la voie à ce projet plus ambitieux.

Des défibrillateurs dans les refuges de haute montagne
L’association Pharefuge a installé des défibrillateurs dans certains refuges de haute montagne.

En savoir plus

- FFC (communiqué de presse) : http://www.fedecardio.com/sites/def...
- Association Pharefuge (site web) : http://www.pharefuge.com/

Partager cette brève
Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.