L’agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a évalué dans une étude publiée le 28 juillet 2010 les messages vocaux des défibrillateurs automatiques destinés à être utilisés par le grand public.

Quinze appareils ont été « écoutés » par les testeurs qui ont évalué la fluidité du message d’aide vocale du défibrillateur, la clarté de la prononciation, le volume sonore, la facilité de compréhension pour un non-médecin, et la qualité globale du message.

Il apparaît que si les messages délivrés par les appareils respectent globalement les recommandations internationales sur la prise en charge de l’arrêt cardiaque, certains progrès sont possibles. Ainsi, certains appareils détaillent les gestes à effectuer pour la RCP, d’autres non. Plusieurs appareils diffusent des messages difficilement compréhensibles pour un non-secouriste.

L’Affsaps suggère donc un schéma commun pour tous les défibrillateurs et formule des préconisations pour les fabricants.

Sur le Web Lire l’étude de l’Afssaps sur les messages vocaux des défibrillateurs

Partager cette brève
Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.