Deux vidéos publiées en 2007 et en provenance de Suisse romande mettent en scène des pompiers dont chacun pourra convenir du caractère déjanté.

La première, « Fatal SSA, fous ta cagoule », est une création des pompiers du service de sécurité de l’aéroport (SSA) international de Genève Cointrin, qui manifestent là toute la joie qu’ils ont ressentie en percevant leur Boeing 737-200 d’entraînement en remplacement d’un trop ancien DC7. La facétie nuitamment réalisée n’aurait pas déplu au chef du service, mais a quelque peu froissé le président du Conseil d’administration de l’aéroport, qui a demandé que cela ne se reproduise pas...

La chanson Fous ta cagoule est un single du groupe de rap parodique français Fatal Bazooka, mené par Michaël Youn. Si vous voulez chanter en chœur, voici le refrain :

Fous ta cagoule, fous ta cagoule
Ou t’auras froid, t’auras les glandes, t’auras les boules
Fous ta cagoule ouais, fous ta cagoule
La chair de poule, le nez qui coule, fous ta cagoule
Fous ta cagoule, fous ta cagoule
Du nord au sud de l’est à l’ouest même à Vesoul
Fous ta cagoule ouais, fous ta cagoule
Sauf à Kaboul, sauf à Kaboul

Dans une style beaucoup plus utilitaire, le clip 118 project réalisé par cinq pompiers professionnels du service d’incendie et de secours de Genève a lui été réalisé avec l’aval de la direction, et bénéficie même d’une page sur le site officiel de la ville de Genève. L’objectif est là de sensibiliser la population à la différence entre le numéro des pompiers et celui des renseignements. Le clip a mobilisé pas moins de 80 pompiers et policiers.

Refrain (appréciez la poésie) :

Le 1.1.8 si ça crame dans ta guérite
118 le numéro qu’il faut faire vite
Le 1.1.8 le chiffre à retenir
118 à faire quand tu crains l’pire
Le 1.1.8 t’es cape de t’en rappeler ?
118 faut t’le faire tatouer !
Le 1.1.8 au cas où tu flippes
118 inscris-le dans ton slip !

Partager cette brève
Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.