C’est officiel depuis le 15 décembre 2008 : le 112 est accessible depuis tous les États membres de l’Union européenne. La Bulgarie, qui restait le dernier pays à n’avoir pas mis en œuvre le numéro d’urgence unique européen, vient de le rendre accessible. La Commission a fait vérifier par des experts que le 112, ainsi que la localisation de l’appelant (qui permet aux services d’urgence de localiser toute personne qui appelle le 112), sont désormais totalement disponibles en Bulgarie. D’après les autorités nationales, une campagne visant à faire mieux connaître le 112 aux Bulgares devrait débuter sous peu.

C’est en 1991 que le 112 a été adopté. Depuis 2003, les États doivent également assurer la gratuité des appels, la localisation des appelants, un traitement identique à celui des autres numéros d’appel d’urgence et la réalisation de campagnes d’information. Quelques ajustements techniques sont encore à prévoir pour atteindre partout ces obligations.

En juin 2008, la Commission a ouvert un nouveau site web (ec.europa.eu/112) consacré au 112 et contenant des informations dans toutes les langues officielles de l’UE à l’intention des citoyens qui voyagent sur le territoire de l’Union.

Rendez-vous le 11 février 2009, qui sera la première « journée européenne du 112 », organisée conjointement par la Commission et le Parlement européen.

Voir aussi notre article : 112, le numéro d’appel unique des urgences en Europe.

Partager cette brève
Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.