L’INPS a réalisé une enquête en partenariat avec l’INVS. Elle porte sur la perception et les comportements des français en matière d’hygiène vis-à-vis des maladies virales respiratoires.

Les résultats de cette enquête indiquent que les comportements d’hygiène de la population sont d’abord associés à la sphère privée (se laver les mains avant de faire la cuisine, avant de s’occuper d’un bébé ou après être allé aux toilettes), en opposition à la sphère publique au sein de laquelle moins de la moitié des Français adoptent les mesures d’hygiène permettant de limiter la propagation des virus (se laver les mains après avoir pris les transports en commun ou éviter les lieux publics).

Les questions relatives au port du masque confirment cette distinction qui pourrait aussi s’expliquer, pour partie, par la peur du ridicule.

Cette enquête révèle également une constante : les femmes déclarent des comportements d’hygiène plus systématiques que les hommes. De plus, elles semblent plus favorables que les hommes à l’adoption de nouvelles pratiques telles que le port d’un masque.

On peut lire les résultats dans la lettre de l’INPES no 26 (PDF) : http://www.inpes.sante.fr/CFESBases....

Ils sont également discutés plus en détail dans le dernier numéro d’Évolutions, la collection des synthèses scientifiques de l’Inpes (PDF, 394 Ko) : http://www.inpes.sante.fr/CFESBases....

Partager cette brève
Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.