Ce mémoire retrace les efforts du CAPSU pour convaincre les pouvoirs publics de mettre en place une formation à cinq gestes qui sauvent au permis de conduire entre 1985 et 2005.

Sommaire

- 1985 : L’argument du million de candidats et du recyclage (?)
- 1986 : Un groupe de travail pour « valider les gestes de survie »
- 1987 : Le dépliant du SRF (5 gestes en cas d’accident)
- 1988 : Un nouveau délégué, M. Pierre GRAFF
- 1989 - 1990 : Le relais au niveau de la commune
- 1991 - 1996 : Un « nouveau » projet de formation « aberrant »
- 1997 : De la voie réglementaire à la voie législative
- 1998 : Nouvelle loi sur la sécurité routière
- 1999 : La dérobade de la déléguée interministérielle
- La « fameuse » expérience menée en Charente Maritime (?)
- Proposition d’une « Commission » Nationale de sécurité routière (Création d’un Conseil National)
- 2000 : Des arguments médiocres, c’est-à-dire des prétextes !
- 2001 - 2002 : Un ministre qui dit n’importe quoi !
- 2003 - 2004 : L’arrogance d’une structure
- 2005 : Tout a été dit. Depuis 30 ans : environ 30 000 vies perdues, des morts illégitimes, sur place, devant des témoins non formés ! Qui est responsable ? Rien ne bouge depuis 1974.
- Conclusion : Le Parlement a décidé, l’exécutif doit appliquer.
- Abréviations • Annexes • Bibliographie

Télécharger

9e mémoire du CAPSU, 2e partie
Volume 1
9e mémoire du CAPSU, 2e partie
Volume 2
Partager cet article
Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.