Questions posées sur notre page spéciale révisions PSE Facebook du 25 juin au 1er juillet 2012.

Questions

A. Qu’est-ce qu’une SMV ?

  1. une situation avec au moins deux victimes
  2. une situation avec au moins 10 victimes
  3. une situation avec un nombre de victimes supérieur à ce que peut prendre en charge la première équipe sur place

B. Lors d’une SMV, vous prenez en charge une victime qui présente une hémorragie. Vous arrêtez le saignement à l’aide d’un pansement compressif, puis vous repérez la victime à l’aide d’un code couleur :

  1. vert
  2. jaune
  3. orange
  4. rouge

C. Quelle est la combinaison de bonnes réponses ?
Lors d’une SMV le code couleur a pour objectif :

  1. d’accélérer le tri médical une fois le PMA monté
  2. d’éviter qu’une victime ne soit examinée par plusieurs équipiers à la suite
  3. de matérialiser le « repérage secouriste » des victimes
  4. de repérer les urgences absolues, relatives et dépassées

D. En tant que première équipe sur les lieux, vous vous efforcerez de regrouper les victimes :

  1. vers un PRV
  2. vers un PMA
  3. vers un point d’accueil des impliqués
  4. à proximité de votre véhicule

E. Sur un plan rouge, le directeur des secours médicaux (DSM) a une chasuble :

  1. jaune
  2. orange
  3. bleue
  4. blanche
  5. rouge

F. Que signifie ce symbole ?

JPEG - 5.9 ko
  1. gaz inflammable
  2. liquide inflammable
  3. solide inflammable
  4. comburant
  5. inflammable et toxique

Réponses

A. La SMV se définit comme un accident ou une situation avec un nombre de victimes plus élevé que celui que peut prendre en charge la première équipe de secours sur place. La bonne réponse est donc la n°3.

B. Lors d’une SMV, les victimes vivantes, qui auront bénéficié d’un geste d’urgence de secourisme :
- Pose d’un pansement compressif ou d’un garrot ;
- LVA ou mise en position d’attente (PLS, 1/2 assise ou jambes fléchies...) ;
seront repérées par la couleur ROUGE.
La bonne réponse à la question est donc la n°4.

C. Le repérage secouriste a pour objectif de localiser les victimes, d’effectuer, si nécessaire, une action de secours rapide permettant d’attendre l’arrivée des équipes médicales. Pour éviter des examens successifs (victime examinée par plusieurs équipiers à la suite), il est possible de repérer les victimes examinées au moyen d’un code « couleur », qui peut prendre la forme d’un bracelet, d’un ruban de toile ou d’un ruban adhésif...

A l’arrivée des secours médicalisés, un tri médical est réalisé par le premier médecin selon les principes de la médecine de catastrophe, qui sont différents du repérage secouriste.

La bonne réponse à la question est donc la combinaison 2+3.

D. Le point de rassemblement des victimes (PRV) est une zone temporaire, souvent définie par la première équipe de secours sur les lieux et qui permet de rassembler en un lieu sûr, proche du sinistre et accessible, les victimes valides ou invalides dégagées de la zone du sinistre dans l’attente de la mise en place d’un PMA.
La bonne réponse à la question est donc la n°1 !

E. Le directeur des secours médicaux, tout comme le commandant des opérations de secours, porte une chasuble [1] jaune. A ne pas confondre avec le médecin chef et l’officier du PMA qui ont une chasuble blanche.

F. Le symbole à identifier est le n°3 : solide inflammable. La liste des symboles est dans le PSE2. Ce site présente un résumé : http://cs.bischwiller.free.fr/test/...

Sur le Web : Notre page spéciale révisions PSE sur Facebook

Notes

[1Chasuble est un nom féminin : on dit bien UNE chasuble !

Partager cet article
Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.