Questions posées du 21 au 25 mai 2012 sur notre page spéciale révisions PSE Facebook.

Questions

A. Un pansement type « C » du service de santé des armées comporte :

  1. une bande sur laquelle sont attachées deux compresses dont une coulissante
  2. une bande, deux épingles et des compresses absorbantes de taille différente
  3. un emballage pour brûlures
  4. un tampon hémostatique

B. Un lot « membre sectionné » comporte un sac isotherme doublé d’une poche intérieure pour :

  1. recevoir des glaçons
  2. séparer le membre amputé de la source de froid
  3. recevoir les documents de transport

C. Concernant les filets tubulaires, une de ces affirmations est-elle inexacte ? Laquelle ?

  1. Ils peuvent être utilisés pour une plaie de la nuque
  2. Ils peuvent être utilisés pour une plaie de la du cou
  3. Ils peuvent être utilisés pour une plaie de la du front
  4. Ils évitent tout phénomène de compression circulaire d’un membre
  5. Ils sont élastiques
  6. Leur utilisation est dénuée de risque
  7. Il n’y a pas d’affirmation inexacte !

D. Concernant les pansements compressifs, quelle est l’affirmation inexacte ?

  1. la compresse et le tampon doivent impérativement être stériles
  2. le pansement doit maintenir la circulation d’aval
  3. on doit pouvoir glisser un doigt sous le pansement
  4. la compression doit être suffisante pour arrêter le saignement, sinon il faut réaliser un second pansement sur le premier
  5. le pansement doit recouvrir la totalité de la plaie
  6. la pose du pansement compressif doit être adaptée si un corps étranger est visible

Réponses

A. Un pansement type « C » du service de santé des armées se présente sous la forme d’un cylindre. Une fois déplié, il se compose de :
- Une compresse absorbante de 40 x 13 cm (compresse principale) ;
- Une compresse absorbante de 16 x 14 cm ;
- Une compresse de 14 x 60 cm ;
- Une bande extensible ;
- 2 épingles.

Ce type de pansement existe depuis très longtemps comme celui de la photo, et on peut même en trouver d’avant la 1e guerre. La bonne réponse à la question est donc la n°2.

JPEG - 16.2 ko

B. Dans un kit de membre amputé, la poche intérieure reçoit le membre amputé et la source de froid est placée entre la poche intérieure et l’emballage extérieur. La bonne réponse était donc la n°2. Vous pouvez consulter la notice des pompiers de Marseille à ce sujet : http://www.smurbmpm.fr/upload/VSAV/....

JPEG - 18.8 ko

C. L’utilisation d’un filet d’un pas dénuée de risque, car pour que la compresse soit bien maintenue, on peut être tenté d’utiliser un modèle trop serré. A vérifier pour une plaie du cou ! L’affirmation inexacte est donc la n°6.

JPEG - 10.9 ko

D. L’affirmation inexacte concernant le pansement compressif est la 1, car dans l’urgence le caractère stérile est seulement recommandé !

Sur le Web : Notre page spéciale révisions PSE sur Facebook

Partager cet article
Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.