Le PSC1 change de formule en 2012 pour passer de 10 à 7 heures (au moins) et se met en conformité avec les dernières recommandations des sociétés savantes. Sans entrer dans le détail, nous décrivons ici les principales nouveautés sur le plan technique.

Texte officiel : Recommandations PSC1 juillet 2012

Alerte

L’alerte est simplifiée :
- le message est plus simple : n° de l’appelant, nature du problème et localisation précise suffisent ;
- le 17 et le 115 ne sont plus évoqués.

Alerte et protection des populations

- ajout d’une explication sur la différence entre le SNA et l’essai effectué le 1er mercredi du mois [1]
- ajout d’une explication sur le l’information délivrée par Radio France et France Télévision en cas d’alerte
- consigne d’arrêt des systèmes de ventilation en cas d’alerte

Arrêt cardiaque

- vérification de la conscience : on peut secouer les épaules de la victime au lieu de lui prendre la main
- il n’est plus nécessaire de desserrer ou dégrafer ce qui gêne la respiration pour la LVA
- ajout de la notion de gasp [2]
- si un tiers est présent, on lui fait alerter, sinon on alerte soi-même avant de débuter la RCP
- simplification : la procédure est désormais la même pour l’enfant, le nourrisson ou l’adulte (cycles de 30/2, défibrillateur dès que possible, suppression des 5 insufflations initiales chez le nourrisson et l’enfant)
- compressions thoraciques sternales de 5 à 6 cm
- augmentation de la fréquence de compression : 100 à 120 / min
- ne plus décoller les mains du thorax même très légèrement
- position du talon de la main qui appuie :

  • adulte : toujours au centre de la poitrine, sur la ligne médiane, sur la moitié inférieure du sternum
  • enfant (une seule main) et nourrisson (deux doigts) : un doigt au-dessus d’un repère constitué par le bas du sternum à la jonction des dernières côtes

- insufflation : suppression du bouche à nez, durée maximale 5 secondes pour deux insufflations
- conduite à tenir si la poitrine ne se soulève pas lors des insufflations

  • s’assurer que la tête de la victime est en bonne position, menton relevé
  • s’assurer qu’il y une bonne étanchéité et pas de fuite d’air lors de l’insufflation
  • rechercher la présence de corps étranger dans la bouche et le retirer avec les doigts si nécessaire

- défibrillateur : poursuivre la RCP pendant son installation par un tiers, sécher le thorax de la victime
- éloigner davantage l’électrode d’un boitier stimulateur cardiaque : 8 cm (un travers de main) au lieu de 1 cm.
- ajout de la défibrillation pour le nourrisson avec un appareil adapté ou un DAE adulte avec une électrode sur le thorax et l’autre dans le dos

Brûlures

- La brûlure radiologique : nouveau type de brûlure grave
- Information sur les risques de séquelles fonctionnelles et esthétiques
- Délai de refroidissement d’une brûlure : 30 min après survenue
- L’eau doit être tempérée (15 à 25 °C)
- Brûlure électrique : arroser la zone visiblement brûlée
- Brûlure grave ou par produit chimique : durée de l’arrosage « selon les consignes données lors de l’alerte des secours »
- Brûlure simple : durée de l’arrosage « jusqu’à disparition de la douleur » (inchangé)

Saignement du nez - nouvelle procédure

Se moucher vigoureusement
Comprimer les narines 10 min avec les doigts sans relâcher

Obstruction des VA

Ne plus poser la question « est-ce que tu t’étouffes ? »
Compressions thoraciques chez la femme enceinte et l’obèse (anciennement seulement chez le nourrisson)

Perte de connaissance

- On peut secouer les épaules pour vérifier la conscience
- Suppression des cas particuliers : victime sur le ventre, convulsions
- Suppression de dégrafer tout ce qui peut gêner
- Pas de bascule de la tête chez le nourrisson : élever le menton, tête dans l’alignement du torse

Plaies

Validité des vaccins tétaniques

Adulte Enfant
10 ans 5 ans
Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Briefing : principales nouveautés du PSC1 2012

2 janvier 2013 par Maëva

Bonjour à tous !

Je suis monitrice SST et je vous propose une formation à laquelle moi même je partciperai :
Pour tous ceux qui souhaitent devenir formateur PSC1 (donc passer le diplôme PAE 3), une formation est prévue à Castres du 19 au 26 février 2013 (dimanche compris).
Cette formation est dispensée par un formateur habilité par l’association de la Croix-Blanche (comité départemental du Tarn 81).
Les tarifs sont préférentiels et les repas de midi sont compris.
N’hésitez pas à me contacter pour en savoir plus !
Au plaisir !
Maëva

maeva.heitz chez yahoo.fr

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.