Questions diffusées du 19 au 24 mars 2012 sur notre page spéciale révisions PSE Facebook.

Questions

A. Quelles sont les actions qui font partie du bilan de surveillance ?

  1. parler régulièrement à la victime et la réconforter, apprécier l’état de conscience
  2. prévenir les proches de la victime si nécessaire
  3. contrôler régulièrement la respiration et la circulation
  4. contrôler régulièrement la pression artérielle et la saturation
  5. tenir régulièrement informé la régulation médicale de l’évolution des paramètres
  6. rechercher une modification des plaintes en posant des questions
  7. apprécier l’aspect de la peau
  8. contrôler l’efficacité des gestes de secours

B. Vous êtes en présence d’une victime consciente dont l’état s’aggrave alors que vous attendez déjà un renfort. Que faites-vous ?

  1. Je refais une recherche des détresses vitales (bilan d’urgence vitale) et je préviens la régulation médicale ou le chef d’équipe
  2. Je refais une recherche des détresses vitales (bilan d’urgence vitale) et je le transmettrai au renfort à son arrivée
  3. Je note les nouveaux éléments sans refaire une recherche des détresses vitales complète et je les transmets à la régulation médicale ou au chef d’équipe
  4. Je note les nouveaux éléments sans refaire une recherche des détresses vitales complète et je le transmettrai au renfort à son arrivée

C. Concernant l’aide à la marche, quelle affirmation est inexacte ?

  1. L’aide à la marche permet de mettre une victime à l’abri
  2. L’aide à la marche ne doit être utilisée que sur quelques mètres
  3. L’aide à la marche ne doit pas être utilisée si la victime ne peut se tenir debout seule
  4. L’aide à la marche peut être réalisée par un ou par deux secouristes
  5. Un traumatisme de la colonne vertébrale contre-indique cette technique

D. Laquelle des techniques ci-dessous n’est pas appropriée pour déplacer une victime dans un espace étroit ?

  1. Déplacement à deux secouristes, saisie par les extrémités
  2. Déplacement à deux secouristes par la technique de la chaise à mains
  3. Déplacement à deux secouristes à l’aide d’une chaise d’ameublement
  4. Déplacement à trois secouristes à l’aide d’une chaise de transport

E. Lors de l’utilisation d’une chaise de transport, quel est le rôle du 3e équipier ?

  1. Le 3e équipier n’est pas obligatoire
  2. Le 3e équipier doit ouvrir les portes
  3. Le 3e équipier doit enlever les objets qui gênent
  4. Le 3e équipier doit sécuriser le secouriste des pieds lors de la descente d’un escalier
  5. Les trois réponses précédentes sont exactes

Réponses

A. Selon le référentiel, le secouriste doit surveiller la victime :
- En lui parlant ;
- En contrôlant régulièrement sa respiratoire et sa circulation
- En recherchant une modification de ses plaintes : « Avez-vous plus ou moins mal ? », « La douleur est-elle toujours la même ? »... ;
- En appréciant l’aspect de sa peau ;
- En contrôlant l’efficacité des gestes de secours réalisés : arrêt des hémorragies, reprise de signes de circulation ou de respiration...
La bonne réponse officielle à la question est donc 1-3-6-7-8 !

B. Si l’état de la victime s’aggrave, il faut refaire un bilan d’urgence vitale, rendre compte à son responsable ou demander un avis médical et adapter immédiatement la conduite à tenir. La bonne réponse à la question est donc la n°1 !

C. La technique d’aide à la marche, comme son nom l’indique, permet d’aider une victime à marcher. Elle présuppose donc que la marche n’est pas contre-indiquée d’un point de vue secouriste. Sinon :
- si la victime est capable de porter son propre poids et de se tenir debout sur ses deux jambes ⟶ à un secouriste
- si la victime a des difficultés pour se tenir debout seule ⟶ à deux secouristes.

L’affirmation inexacte est donc la n°3.

JPEG - 31.1 ko

D. La technique inappropriée pour les espaces étroits est la chaise à main, comme on le voit sur ce montage.

JPEG - 33.5 ko

E. La bonne réponse est la n°5.

Sur le Web : Notre page spéciale révisions PSE sur Facebook

Partager cet article
Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.