Questions diffusées du 12 au 16 mars 2012 sur notre page spéciale révisions PSE Facebook.

Questions

A. Un noyé est-il par définition ?

  1. un mort par noyade
  2. une victime avec détresse ventilatoire due à l’immersion ou à la submersion
  3. une victime avec de l’eau dans les poumons
  4. une victime avec de grandes quantités d’eau dans l’estomac

B. Face à un adulte victime de noyade qui ne présente pas de signe de circulation :

  1. on commence par réaliser cinq insufflations avant de poursuivre la réanimation (RCP + DAE)
  2. on commence par 5 insufflations uniquement si on est deux secouristes
  3. on commence par les compressions thoraciques dans tous les cas

C. Face à une victime de noyade, peut-on commencer la réanimation dans l’eau ?

  1. non, en aucun cas.
  2. oui, mais uniquement la respiration artificielle par des sauveteurs spécialisés utilisant du matériel de flottaison
  3. oui, il existe une technique spéciale de bouche-à-bouche et compression thoracique pour les sauveteurs spécialisés.

D. Dans le cas d’une noyade, un arrêt cardio-repiratoire :

  1. est le plus souvent d’origine respiratoire, secondaire à la noyade
  2. est le plus souvent d’origine cardiaque, précédent la noyade
  3. n’est pas défibrillable

E. Voici une vidéo d’intervention réelle sur une noyade en Australie. Takahiro Ono, un étudiant japonais, est trouvé sans vie dans l’eau et réanimé avec succès par les sauveteurs présents sur place. Essayez de trouver les écarts entre l’intervention réelle et la théorie du PSE et notez les pour vous. Si vous le souhaitez, partagez-les sur le forum en bas de cette page !

Pour cette question il n’y a pas de correction. L’intervention est très réussie, il ne s’agit pas de la critiquer, mais simplement d’essayer de trouver des différences à titre d’exercice. Notez les gasps de la victime.

Réponses

A. La noyade est une insuffisance respiratoire résultant de la submersion ou de l’immersion en milieu liquide. Cette définition a été posée en 2005 par l’OMS et vous la retrouverez au niveau secouriste dans le référentiel PSE1. Un noyé, c’est un mort par noyade. Retenez donc que, heureusement, toutes les victimes de noyades ne sont pas des noyés ! La bonne réponse à la question est donc la n°1.

B. Si la victime d’une noyade ne présente pas de signes de circulation, il faut réaliser 5 insufflations avant de poursuivre les manœuvres de réanimation (RCP et DAE). La bonne réponse est donc la n°1.

C. La réalisation de manœuvre de respiration artificielle (bouche-à-bouche) dans l’eau au cours du dégagement de la victime ne peut se faire que par des sauveteurs spécialisés dans le sauvetage des noyés et qui utilisent du matériel de flottaison. Les compressions thoraciques ne doivent en aucun cas être réalisées dans l’eau car elles sont toujours inefficaces et retardent la sortie du noyé de l’eau. La bonne réponse à la question est donc la n° 2.

D. L’arrêt cardio-respiratoire est le plus souvent d’origine respiratoire, secondaire à la noyade, plus rarement d’origine cardiaque, précédant la noyade. La réponse à la question est donc la n°1.

Sur le Web : Notre page spéciale révisions PSE sur Facebook

Partager cet article
Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.