C’est une des questions les plus souvent posées dans les espaces de discussion de secourisme.net : « Je suis désolé(e), mais je ne retrouve plus mon diplôme du PSC1, que j’ai passé l’été dernier... Comment puis-je obtenir un duplicata ? » Variantes : je ne retrouve plus mon BNS, mon AFPS, mon CFAPSE, mon BNSSA...

Pour commencer, une bonne mesure de prévention est de réaliser vous-même des photocopies de vos diplômes à placer dans plusieurs endroits différents dès que vous les recevez. Si vous avez un équipement informatique, scannez vos diplômes et sauvegardez le fichier en plusieurs endroits (par exemple sur un service de stockage de fichiers comme Dropbox). Conservez précieusement l’original dans une pochette plastifiée que vous allez ranger dans un classeur dédié aux documents officiels importants. Réfléchissez à une stratégie de conservation qui vous permettra de le retrouver dans 15 ans.

Bon, malgré tout, vous avez égaré votre diplôme. Ou il a été détruit, ou on vous l’a dérobé... Peu importe, vous en avez besoin, par exemple pour vous inscrire à une nouvelle formation.

Avez-vous vraiment besoin de ce diplôme ?

Il est possible que vous ayez obtenu un autre diplôme qui est équivalent à celui que l’on vous demande et que vous avez perdu. Par exemple, le SST à jour de recyclage a la même valeur que le PSC1 ou l’AFPS.

Il est aussi possible que vous ayez obtenu un diplôme pour lequel celui que vous avez perdu était un prérequis. Par exemple si vous avez obtenu le CFAPSE en 2000, il était nécessaire d’avoir l’AFPS. Vous pouvez donc utiliser votre CFAPSE, même s’il n’est plus à jour de formation continue, comme moyen de preuve que vous avez eu l’AFPS.

Un ancien diplôme qui n’a plus cours : le BNPS.

Autre cas de figure, vous avez passé votre AFPS en 1993 et vous en avez besoin aujourd’hui, mais vous l’avez perdu. Depuis, vous n’avez pas pratiqué le secourisme. Sauf si vous avez une mémoire phénoménale, vous avez probablement oublié tous les gestes. Plutôt que de passer du temps à essayer d’obtenir une copie de votre diplôme, il serait plus raisonnable de vous inscrire à une formation PSC1, qui en plus d’un diplôme tout neuf, vous permettrait de vous remettre à jour et d’être efficace face à un accident ou à un malaise.

Enfin, vous pouvez avoir passé un diplôme de secourisme à formation continue obligatoire, tel que l’AFCPSAM ou le CFPASE. Si vous n’avez pas suivi ces formations continues de longue date, votre diplôme n’aurait plus aucune valeur même si vous le retrouviez, car pour le revalider il vous faudrait suivre une mise à niveau équivalente à une formation initiale. Ne cherchez plus votre diplôme, inscrivez-vous à une nouvelle formation initiale et vous en aurez un tout neuf.

À qui s’adresser ?

Sachez que la délivrance d’un duplicata ou d’une copie de votre diplôme n’est en rien une obligation [1]. Il vous faudra compter uniquement sur la bonne volonté de vos interlocuteurs. Le minimum est donc de formuler votre demande avec courtoisie, si vous ne voulez pas vous faire éconduire d’emblée. Si votre demande aboutit, n’hésitez pas à montrer votre reconnaissance en formulant des remerciements explicites.

Deux cas de figure existent : soit vous avez passé un examen officiel et le diplôme a été délivré par le Préfet, soit le diplôme est délivré par l’organisme de formation, qui peut être un organisme habilité (armée, ministère...) ou une association agréée (Croix-Rouge française, Protection civile, sauveteurs en mer...)

Diplôme ou certificat de compétence Délivré par
AFPS, PSC1 Organisme de formation
CFAPSE Préfecture
PSE1, PSE2 Organisme de formation
Monitorat (BNMPS) Préfecture
Instructorat (BNIS) Ministère de l’Intérieur
BNSSA Préfecture

Dans tous les cas, adressez-vous à l’organisme qui vous a formé, en espérant qu’il existe toujours. Retrouvez son adresse sur les pages jaunes. Pour la Croix-Rouge française, l’adresse de toutes les délégations se trouve ici. L’association a peut-être un site web, ce que vous saurez en cherchant ici.

Dans le cas où le diplôme a été délivré par la préfecture, vous pouvez également vous adresser à celle du département où vous avez passé la formation, plus précisément au service de la préfecture qui gère les diplômes de secourisme, le SIACEDPC (Service Interministériel des Affaires Civiles et Economiques de Défense et de Protection Civile). Les coordonnées des préfectures se trouvent ici.

Que demander ?

Retrouvez les dates auxquelles vous avez obtenu le diplôme, au moins l’année et le mois.

Téléphonez à votre interlocuteur pour lui demander ce qu’il est possible d’envisager. Parfois, il est possible de réaliser un duplicata, c’est-à-dire un double du diplôme avec les signatures originales. Cela prend un peu de temps (compter au minimum deux semaines) et n’est pas toujours possible. Quand ce n’est pas possible, l’organisme a peut-être conservé une copie du diplôme, qu’elle peut vous envoyer. Sinon, il faut essayer d’obtenir, à défaut du diplôme, un moyen de preuve que vous l’avez bien obtenu, par exemple une copie du procès-verbal ou une attestation de réussite.

Une fois que vous avez convenu avec votre interlocuteur du document qu’il peut vous envoyer, confirmez par écrit en faisant un courrier. La demande doit être personnelle : vous ne pouvez demander un duplicata ou une copie pour un tiers. Certains organismes vous demanderont d’envoyer un chèque de participation aux frais de recherche et d’édition.

Au final, si vous avez obtenu votre attestation, estimez-vous heureux, et cette fois, faites des copies !

Notes

[1Cette affirmation mérite d’être nuancée. La loi du 17 juillet 1978 permet l’accès aux documents administratifs, ce qui vaut pour la Préfecture mais non pour les associations. Attention, la loi n’oblige pas la Préfecture à faire des recherches approfondies pour retrouver le document ni à le reconstituer s’il a disparu. Voir à ce sujet le site de la CADA.

Partager cet article
Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.